Caricature d'un homme souffrant de la chaleur

À quelle température les moustiques meurent-ils ?

Ses ailes vrombissent, il fait un vacarme dans la chambre, mais surtout dès qu’il s’approche de toi…

Si tu es ici, je suis prêt à parier que c’est parce qu’un moustique ne cesse de te harceler. Alors, pendant ce moment d’infortune, autant en apprendre davantage sur notre ennemi commun ! Découvre à quelle température les moustiques mâles et femelles meurent.

Les moustiques meurent-ils en hiver ?

Les moustiques ne meurent pas en hiver : ils entrent en phase d’hibernation, sauf pour ceux qui n’ont pas trouvé un refuge à temps.

Prenons l’exemple de deux moustiques femelles, subtilement nommés « Sangsue » et « Dard’raculae ». À l’approche de l’hiver, c’est branle-bas de combat, car les moustiques ne survivent normalement pas durant cette saison :

  • Sangsue est confiante et prend son temps. Elle picore le suc et le nectar des quelques végétaux restants (l’automne est passé), pique un oiseau ou un humain de-ci, de-là. Manque de bol : l’hiver pointe le bout de son nez et les températures chutent. Mal préparée, Sangsue ne trouve aucun endroit où s’abriter. Résultat ? RIP Sangsue.
  • Dard’raculae, quant à elle, a vu le coup venir. Elle sait que le froid est un danger et elle n’a donc pas tardé. Métro, appartements et maison, tronc d’arbre, etc. : elle a l’embarras du choix. Comme les ours, elle entre dans une phase d’hibernation (cette phase s’appelle la diapause pour les insectes). Son corps fonctionne au ralenti, et Dard’raculae en est réduite à un état léthargique. Pour son bien : elle passe l’hiver sans souci, se nourrit grâce à ses réserves de graisse et émerge à nouveau au printemps, lorsque le froid n’est plus.

Pour notre plus grand bonheur…

5 minutes pour comprendre | Où se cachent les moustiques en hiver ?

Est-ce que la chaleur tue les moustiques ?

Non, la chaleur ne tue pas les moustiques (ni les insectes): d’ailleurs, ces petites bêtes adorent les environnements chauds et humides. Les tropiques : c’est leur maison. Cet environnement est parfait pour eux : il combine une chaleur importante avec un taux d’humidité élevé. Le moustique n’a donc pas à craindre la déshydratation, qui est le seul vrai danger pour lui dans les environnements chauds (le piège Biogents Mosquitaires et d’ailler parfait à ce sujet) !

A priori, la chaleur n’est donc pas ta meilleure alliée pour tuer les différentes espèces de moustiques… à moins d’aller aux extrêmes ? Tu peux tenter de te faire cuire un moustique au four, mais encore faut-il l’attraper, et c’est peu nutritif. Le lance-flamme ? À proscrire, c’est dangereux (au feu, les pompiers, y’a la maison qui brûle-euh 🎵).

Bref, tu l’auras compris, ce n’est pas avec la chaleur que tu risques d’incommoder El Mosquito !

Quelle est la température idéale pour un moustique ?

La température idéale pour un moustique est comprise entre 25 et 30 degrés, même s’il supporte une amplitude plus large (à partir de 10 degrés environ).

Autrement dit, le moustique, ce phénomène de foire typique de l’été, pourrait bien nous accompagner tout au long de l’année. Avec le réchauffement climatique, nous constatons que les hivers s’adoucissent et que les températures se maintiennent en positif. Les moustiques femelles sont-elles appelées à quitter leur hibernation plus tôt ? Voire à l’abandonner carrément ?

Doit-on se mettre à craindre les invasions de moustiques de janvier à décembre ?

Une chose est sûre : la plupart des espèces de moustiques possèdent une formidable résistance et s’acclimatent facilement au froid et aux changements de températures. Alors, avec le réchauffement climatique, « y’a plus de saisons ma bonne dame », toi, moi et les autres, on risque bien d’avoir des moustiques à la pelle ! J’espère juste que les autres espèces d’insectes ne vont pas leur emboîter le pas…

Caricature d'un homme frigorifié en hiver
Ne pas nourrir les moustiques